Mesurer les émissions CO2 du numérique des entreprises

Les émissions CO2 attribuées au numérique des entreprises

Disposez d'un tableau de bord de maturité

Détaillez vos indicateurs de performance

Comprenez la réalité de vos enjeux

 

Les émissions CO2 attribuées au numérique des entreprises


Bien qu’elles ne soient pas visibles, les émissions de CO2 liées aux activités numériques des entreprises sont réelles. Cette pollution numérique découle de plusieurs facteurs - fabrication des appareils et terminaux numériques, utilisation du réseau internet, digitalisation des process métiers, fin de vie des équipements – et se trouve au cœur d’enjeux écologiques et économiques majeurs. Découvrez comment mesurer les émissions CO2 du numérique des entreprises avec la plateforme Verdikt.



Le numérique, un gros émetteur de gaz à effet de serre


Les outils numériques ont aujourd’hui investi une grande partie des activités de l’entreprise. Que ce soit pour promouvoir une ligne de produits, former les collaborateurs ou simplement envoyer un mail, ces solutions innovantes sont incontournables.

Mais si les équipements et technologies numériques ont révolutionné les pratiques, ce sont aussi de grands émetteurs de gaz à effet de serre. Pour s’en rendre compte, il suffit de constater que l’envoi de 20 e-mails par jour pendant 1 an équivaut à 1 000 km de parcours en voiture.


Les experts sont d’ailleurs formels : Internet émet 1,5 fois plus de gaz à effet de serre que le trafic aérien et la pollution numérique représentent 4 % des émissions de gaz à effet de serre. A quoi est due cette pollution numérique ?

On citera plusieurs facteurs :

  • la fabrication des appareils et terminaux numériques qui nécessite l’extraction d’une grande variété de minerais ;
  • le cout énergétique du fonctionnement des serveurs hébergés ;
  • la production de déchets...

Il est important d’ouvrir les yeux sur les conséquences de l’utilisation du numérique et de mettre en place une démarche d’amélioration continue visant à réduire l’empreinte carbone des entreprises.

La plateforme logicielle Verdikt a été conçue pour accompagner les professionnels à faire émerger demain un numérique responsable, en permettant en amont de mesurer les émissions CO2 du numérique.


Une solution de pilotage du numérique responsable


Déployer une démarche Numérique responsable implique en amont d’évaluer l’impact écologique du numérique dans son organisation et de mesurer les émissions CO2 du numérique. Les entreprises privées et entités publiques se trouvent en première ligne et doivent renforcer leur stratégie RSE pour parvenir à réduire la pollution numérique. La plateforme Verdikt donne aux organisations les moyens d’évaluer l’impact écologique du numérique et plus généralement de piloter les actions écologiques à leur échelle.

Il s’agit d’une offre d’évaluation structurée, qui permet de collecter les données des entreprises, les enrichir par des données publiques afin de mesurer un index et un bilan de maturité sur les 3 piliers de la RSE. Verdikt identifie vos leviers de performance extra-financière et facilite les audits et auto-évaluations.


Plus concrètement, notre outil quantifie et qualifie les multiples sources d’empreinte écologique du numérique pour ensuite consolider les données et mettre en lumière les points maîtrisés, les axes de progrès à considérer.

Il permet également de se comparer à d’autres entreprises préalablement évaluées pour les classer par secteur d’activité, mais aussi de générer un rapport de maturité détaillé facilement compréhensible.

In fine, il contribue à vulgariser les bonnes pratiques pour créer une culture de sobriété numérique dans l’entreprise.

 

Comprendre vos indicateurs de performance durable

Confidentialité – Mentions légales
CHHL – R.C.S Nanterre 889.631.123.00011
 Verdikt 2020 – Tous droits réservés

Syntec numerique Verdikt numerique responsable
Planet Tech Care Verdikt numerique responsable